Actualité


Les L du désir

 

Les ailes du désir de Wim Wenders est un film mythique. Il évoque une période, une figure légendaire, rassurante, douce, sereine et protectrice.
L'entreprise L&L products, groupe américain, travaille sur des structures qui renforcent, qui insonorisent, qui fixent différents composants créés sur mesure, et alimentent les secteurs automobile et de l'aérospatiale notamment. Elle est présente au niveau mondial et propose des produits avec des technologies de pointe.

L'idée d'associer ces deux univers différents se fait d'abord par la sémantique, un jeu de mot, 2 L deviennent des ailes. La poétique du sens, l'imaginaire.
Au delà de la métaphore phonétique, utiliser, détourner un personnage emblématique, issu d'une culture populaire, est intéressante. Elle apparaît comme une idée d'un monde disparu : le mur de Berlin n'existe plus, mais son ancrage imaginaire dépasse l'époque de sa réalisation. Son caractère universel résonne comme un élément culturel partagé, un ange qui n'est pas religieux, un personnage qui veille sur les « vivants » est anachronique à notre époque. Il emprunte à notre civilisation sa capacité à produire et à jouer avec les mythes. Personnage baroque, régulièrement utilisé dans une culture aux frontières du kitch, cet ange cinématographique a une entité pop. Il s'agit donc d'un clin d'oeil, d'un hommage, d'une référence culturelle, d'une œuvre poétique questionnant de nombreux ressorts.

 

Benjamin Kiffel, artiste travaillant sur l'image et les représentations, qui aime détourner des symboles, se propose d'associer le savoir faire industriel de son mécène et sa vision poétique. Après avoir « explosé » les repères de la place Broglie en 2018 avec le groupe Béton Fehr, il interroge les registres d'une mémoire culturelle, détourne une iconographie fictive et légendaire.

Produire une sculpture monumentale dans une industrie est un geste fort. Fédérateur. Il associe les compétences techniques des différents départements de l'entreprise, au service d'une œuvre artistique. L'artiste transforme l'usage habituel de l'activité de son mécène et produit , de concert avec les salariés du groupe, une œuvre commune.

Un geste qui raconte une histoire, un symbole, un emblème.

Eriger un monument poétique et empli de significations - la sérénité, la bienveillance, le souci des autres - répond aux valeurs de l'entreprise. Porter ce message sur la place publique avant de le réintégrer au cœur même de l'usine valorise la coopération au sein des équipes, renforce le sentiment d'appartenance au groupe. Une sculpture qui magnifie les savoir-faire du mécène et met en lumière sa capacité créatrice. L'artiste tisse des liens au travers d'un projet commun.

 

La réalisation monumentale, au delà de son ADN technique, a également une portée poétique. Jouer des codes culturels et interroger le sens d'une sculpture dans l'espace public. Ce n'est pas une figure militaire ou un personnage historique , c'est un héros fictif, il transgresse les normes.

C'est un hommage au cinéma, à une vision poétique du monde. Le personnage est suffisamment mythique pour être reconnu, il est également suffisamment universel pour toucher les personnes ne connaissant pas la référence. Un ange bienveillant portant son regard sur les passants et les personnes en terrasse est un geste doux, rassurant, voire drôle. Il veille devant le café Berlin sur la place d'Austerlitz.

La voiture, qui est un objet emblématique de notre civilisation, et symbolise la liberté de déplacement, la vitesse, mais aussi une appartenance sociale, un signifiant de la consommation a été utilisée par de nombreux artistes (Lavier, Orozco, César, Wurm...) est ici simplement suggérée. Des pièces automobiles sur lesquelles reposent l'ange, viennent comme une matière brute, une évocation du débouché principal du mécène, tout en subtilité. L'ange est aussi un symbole de pureté, de liberté, c'est en lui même une icône. La création se propose donc de jouer des codes culturels occidentaux, d'en détourner les symboles, d'ouvrir un espace imaginaire.

 

Les L&L du désir, c'est une évocation, une métaphore, un geste poétique.
Mettre en lumière une technicité, souvent invisible, mais essentielle, qui veille à la sécurité des usagers, à leur confort et surtout émouvoir.

 

Benjamin Kiffel 

Expositions et interventions

2021

Festival Mundi à Bari avec Bénédicte Bach pour Adam et Eve (3 ème volet de la Marco Pantani Team) septembre .

Les L du désir avec L&L Products pour L'industrie Magnifique place d'Austerlitz Strasbourg 3-13juin.

exposition Waterzoï Y Pimiento avec Bénédicte Bach (la Marco Pantani Team)  3-13 juin galerie La Pierre Large.

exposition Et vînt la lumière début 2021 galerie la pierre large Strasbourg.

2020

#payetonconfinement galerie la pierre large (exposition collective) série Enter the void. 2-18 juillet.

2019

exposition Métropoles pour les journées d'architecture 11-31 octobre à la galerie la pierre large.

exposition Métropoles à la galerie la pierre large Strasbourg (3 mai-1er juin)

2018 

exposition de perspectives portiques n:21 pour L’industrie magnifique place broglie (3-13mai)

exposition collective à Aedaen galerie (3-13 mai)

exposition Roma inspiration baroque galerie la pierre large (Mars-avril) dans Strasbourg art photographie

exposition La fille dans un fauteuil en plastique avec Bénédicte Bach galerie la pierre large (février)

2017

exposition nocturnes sept-oct galerie la pierre large.

exposition extérieur nuit pour strasbourg art photography (mars)

exposition madrid soul movida (mai-juin) galerie la pierre large

exposition port du rhin strasbourg (mai-juin) galerie la pierre large

2016

exposition extérieur nuit (avril- juin galerie la pierre large)

exposition corps à corps (février galerie la pierre large)

2015

exposition la mer n’existe pas ( septembre-octobre galerie la pierre large)

exposition argentique vs numérique (décembre galerie la pierre large)

2014 

exposition utopies ( novembre-décembre galerie la pierre large)

exposition toxic red line  galerie la pierre large mars-avril 

création de films documentaires sur les jeunes (avec l’option audiovisuel de ste clotilde)  

2013 

exposition dead photography  mars galerie la pierre large

exposition collective résonances  mai galerie la pierre large et divers lieux.

exposition urbanités sept-oct galerie la pierre large

exposition collective est ce ainsi que les hommes vivent ? (galerie no smoking sept-oct )

2012 

exposition Custo galerie la pierre large mars avril Strasbourg (puis péquignet en juin)

exposition correspondances plastiques galerie la pierre large strasbourg janvier

2011

exposition photographies galerie la pierre large novembre décembre

exposition  collective la lune en parachute épinal mai  juin  juillet (vidéos)

exposition superstructures galerie la pierre large strasbourg mai juin

création d’un film documentaire (commande déc-mai)

intervention sur la scénographie d’un spectacle scolaire (ste clotilde mai)

exposition extraits du saulnois janvier – mars galerie la pierre large strasbourg

2010

exposition Simulacre.2  décembre galerie la pierre large strasbourg

exposition Simulacre octobre galerie la pierre large strasbourg

ateliers ouverts mai galerie de la pierre large

projection du film documentaire expérimental “on voyait au loin la lumière des bateaux “ (lieux divers mai- juin)

intervention pour la création d’un spectacle scolaire (lycée ste-clotilde scénographies, vidéos…) avril mai juin

2009

participation à la opening night (en off) galerie de la pierre large septembre

exposition volumes écarlates galerie maxbeerstrasse munich  août  

ateliers ouverts à la galerie de la Pierre Large mai 

intervention scolaire pour la scénographie d’un spectacle scolaire , Avril,mai. 

vidéo berlin-bonn. avril. 

2008

exposition Dédales galerie de la pierre large (strasbourg)  septembre-octobre.

exposition le saulnois-extraits-au musée du sel à marsal (lorraine) juin-septembre. 

exposition volumes écarlates galerie de la pierre large (strasbourg) juin-juillet.

intervention scolaire sur le paysage avec le lycée de dieuse ( avec le musée georges delatour oct 2007-mai 2008).

2007

projection de la vidéo berlin-bonn lors des nocturnes vidéo- strasbourg- novembre.

co réalisateur d’un court métrage réalisé avec des élèves franco-allemands pour le festival les petites vues-oct (projeté au star en Allemagne, canada, Côte d’ivoire…)

exposition correspondances plastiques strasbourg-berlin  à la pierre large strasbourg juin.

ateliers ouverts strasbourg mai.

exposition vues du crotoy à la pierre large strasbourg mai.

exposition les plots jaunes à la pierre large strasbourg- mars-avril.

2006

exposition textures à la pierre large mai-juin.

ateliers ouverts strasbourg mai.

Intervention scolaire (bts et terminales) sur la photo plasticienne- mars,avril.

2005

exposition collective futur’art  bruxelles octobre.

professeur de l’option audiovisuel au lycée ste-clotilde jusqu'en 2017.

exposition traces d’intervention forbach .juin.

Intervention scolaire ime st-avold mai,juin.

ateliers ouverts strasbourg mai-juin.

exposition questions d’identité à la lune en parachute épinal janv-fév.

2004

exposition institut culturel français de karlsruhe sept-oct.

exposition traces d’intervention, vic sur seille. Juin.

intervention scolaire pilotée par le musée georges delatour vic sur seille mars,avril,mai.

ateliers ouverts strasbourg mai.

exposition au cape strasbourg ( sept 2003-fév 2004)

2003 

exposition à la rotonde arles  en off du festival. Juin.

ateliers ouverts strasbourg juin.

intervention chat on line avec appolonia sur la photographie contemporaine grèque .avril.

exposition stimultania strasbourg janv-fév.

2002

intervention scolaire sur la photo plasticienne octobre (lycée st-étienne)

intervention et exposition en entreprise.lilly France fegersheim.

participation au quai aux arts strasbourg septembre.

participation à l’avenue des arts strasbourg neudorf septembre.

exposition à limoges. itinéraires photographiques en limousin,.

ateliers ouverts strasbourg mai. 

création d’un film vidéo festival sur la citoyenneté avril.(primé)

2001

exposition LA atelier décembre.

exposition insomnies la pierre large strasbourg octobre.

exposition collective concours d’architecture rhénane stimultania strasbourg juillet août.

exposition à la mairie de lahr (Allemagne) juillet.

exposition détournements au musée de bar le duc (carte blanche) mai-juin.

exposition à la mairie de strasbourg (concours sur la ville institut culturel italien) avril.

atelier de pratique artistique musée barrois (bar le duc) sept 2000-mai2001.

2000 et avant

exposition regards croisés la pierre large mai-juin2000

voyage de formation londres janvier2000.

exposition sur l’écosse avec des élèves lycée la doctrine strasbourg 1999.

voyage de formation prague 1998.

contrat photographique avec le cija pour le guide grafficity 1997-2004. 


affiches d'exposition









Emission de radio sur RBS le 13/11/14

https://soundcloud.com/citecultures/cit-cultures-13-11-2014